Skip to content

infanticide: Qui est Florence Soille : la piste Steiner-Waldorf ? (Article paru dans 7 sur 7 Belgique)

May 18, 2014

Affaire de l’infanticide des enfants de Florence Soille : la piste Steiner-Waldorf ? (Article paru dans 7 sur 7 Belgique).

Selon des proches de Florence Soille, sa maison de Jambes avait été entièrement payée par son père. © belga.

Les langues se délient au sujet de la personnalité de Florence Soille, cette mère de famille qui a administré des somnifères à ses deux enfants avant de les noyer ce samedi à Jambes. Selon des proches de la jeune femme, le motif des ennuis financiers évoqué par celle-ci pour expliquer son geste, est totalement absurde.

Paris Match publie ce jeudi des photos de la mère infanticide © Paris Match.

Les révélations se multiplient aujourd’hui concernant la personnalité de la mère de Raphaël, 6 ans, et Mathieu, 2 ans et demi, morts tragiquement dans leur maison de la rue des Mûriers à Jambes ce samedi. “Le couple ne gagnait que 1.100 euros par mois, avec deux enfants. Elle et son compagnon étaient sans emploi. Elle ne voyait pas comment ses enfants allaient affronter l’avenir. C’était la seule solution pour elle”, avait déclaré le parquet de Namur. “Faux”, lancent aujourd’hui d’anciens amis de la mère infanticide sous le couvert de l’anonymat dans les colonnes de Sud Presse.

“Le papa de Florence paie tout”, expliquent-ils en affirmant qu’il s’agit d’un riche entrepreneur. “Il était toujours derrière. Sa famille a un château, une deuxième maison sur Bruxelles. C’est lui qui a payé la maison de Jambes”. Pas d’ennuis financiers pour le couple donc selon ces témoins qui parlent d’une famille très croyante et qui n’hésitent pas à imputer à Florence Soille la responsabilité du suicide de son ex-compagnon, le père de Raphaël, en 2011.

“Il l’aimait tellement! Et elle était toujours avec lui quand elle l’a trompé avec le père de son deuxième enfant. Il la quittait, elle revenait”, affirment ces témoins. “Elle a eu un autre enfant de son nouveau compagnon. Jean-Christophe l’a appris. Ensuite, elle lui a interdit de revoir Raphaël”, poursuivent-ils en affirmant que l’homme a mis fin à ses jours un soir de grande solitude.

Le magazine Paris Match, qui publie des photos inédites de la suspecte dans sa nouvelle édition, évoque également un autre aspect de la personnalité de Florence Soille. Selon leurs sources, la jeune femme aurait eu un intérêt très prononcé pour la pédagogie de type Steiner. Une pédagogie fondée sur l’anthropologie spiritualiste cosmique de Steiner et qui veut articuler les enseignements intellectuels et l’exercice d’activités artistiques et manuelles. 

Florence Soille aurait d’ailleurs habité au-dessus d’une école de ce type lorsqu’elle résidait à Profondeville. Son aîné, Raphaël, y aurait fait ses maternelles. Mais lors de son déménagement à Jambes, la jeune femme n’aurait pas supporté d’inscrire ses fils dans une école “classique”.

Lire aussi

Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: